top of page

LES PRINCIPAUX SUPPORTS UTILISES POUR LA VOYANCE

Dernière mise à jour : 27 oct. 2020



LES CARTES :


Le jeu de 32 cartes est celui le plus couramment utilisé depuis la nuit des temps. Il aurait été l’un des premiers supports divinatoires.

Il semblerait que le jeu d’origine qui contenait 54 cartes aurait été réduit à cause des taxes appliquées sur les jeux de cartes avant 1945. En effet, en 1583, sous le règne d'Henri III, les fabricants étaient taxés selon le nombre de cartes fabriquées et vendues...


Néanmoins, sous un apparence de simplicité, son interprétation reste très complexe.

Certaines personnes utilisent aussi le jeu de 54 cartes qui est encore plus complexe. Ce jeu est basé sur l’ancien calendrier lunaire égyptien : les 13 cartes de chacune des 4 couleurs désignent les 13 mois lunaires et les 52 cartes représentent les 52 semaines de l’année.


LES TAROTS :

Un Tarot est un jeu de cartes qui a une structure particulière :

  • 4 séries de 14 cartes : les deniers, les coupes, les bâtons et les épées. Elles vont de l’As au 10 pour les nombres, puis la série continue avec le Valet, le Cavalier (ou chevalier dans certains jeux), la Reine et le Roi. Ce sont les arcanes mineures.

  • 22 cartes illustrées de personnages ou de scènes accompagnés de symboles puissants et donnant aux arcanes leur signification. Ce sont les arcanes majeures. Ces arcanes sont les suivantes :

  • Le Bateleur (ou magicien)

  • La Papesse (ou la Grande Prêtresse)

  • L’Impératrice

  • L’Empereur

  • Le Pape (ou le Hiérophante)

  • L’Amoureux

  • Le Chariot

  • La Justice

  • L’Ermite

  • La Roue de Fortune

  • La Force

  • Le Pendu

  • L’Arcane sans nom (ou la Mort)

  • La Tempérance

  • Le Diable

  • La Maison Dieu (ou la Tour)

  • L’Etoile

  • La Lune

  • Le Soleil

  • Le Jugement

  • Le Monde

  • Le Mat


Ces cartes sont numérotées de 1 à 21 et toujours en chiffres romains. Le Mat n’a en principe pas de numérotation; Néanmoins, certains jeux lui attribuent le numéro 0.

Les jeux de Tarots on TOUJOURS cette structure et c’est à cela qu’on les reconnaît.

Le plus populaire est le Tarot de Marseille. Il semblerait qu’il ait des pouvoirs magiques et qu’il doit être manipulé avec précaution, en respectant certaines règles très précises.


Certains jeux de Tarots ne proposent que les 22 arcanes majeurs.

D’autres se font appeler Tarot alors qu’ils n’en sont pas (par exemple le Tarot Persan de Mme Indira…).


LES ORACLES (OU CARTES ORACLES) :

Ce sont des cartes divinatoires qui n’ont pas la structure des Tarots. Leur nombre, leur symbolisme, ainsi que la structure du jeu varient d’un jeu à l’autre, selon le choix du créateur.


Les oracles les plus populaires sont l’Oracle de Belline, l’Oracle Gé et l’Oracle des Anges.


LES RUNES :

Elles proviendraient d'Odin, un dieu borgnede la mythologie scandinave.

Les runes viennent d'un vieil alphabet germanique (Futhark) de 24 lettres, utilisé environ 200 ans avant Jésus-Christ par les celtes, les germains et les scandinaves. Cet alphabet comprend 24 "lettres" (ou symboles) : Fehu, Uruz, Thurisaz, Ansuz, Raidho, Kenaz, Gebo, Wunjo, Hagalaz, Naudhiz, Isa, Eihwaz, Perthro, Elhaz, Sowilo, Tiwaz, Berkano, Mehwaz, Mannaz, Laguz, Ingwaz, Dagaz, Othalaz et Wyrd, la rune "blanche".

Ces lettres étaient considérées comme magiques : elles étaient gravées sur les épées pour augmenter la force des guerriers ou sur des morceaux de bois ou des parchemins en guise de talismans afin d'obtenir l'amour ou la richesse.


Aujourd'hui, ces inscriptions sont gravées sur des galets, des pierres ou du bois. On les trouve dans des boutiques ésotériques


Il existe depuis très longtemps et n'est pas utilisé uniquement à des fins divinatoires.

Son créateur serait Galilée, le père de l'astronomie.

Il est fait d'une chaînette (ou d'un fil) au bout de laquelle on suspend un objet qui peut être de différents matériaux. Chaque matériau est en résonance avec une recherche bien précise.


Il doit être purifié après chaque utilisation, d'une manière différente selon la matière dans laquelle il est fabriqué.


Il est sensible à toutes les vibrations et radiations émises par toutes choses, ainsi qu'aux émotions humaines ou animales...


LA BOULE DE CRISTAL :

Cette méthode de divination s'appelle la cristallomancie.

Elle a été inventée en 1247.

Contrairement à celles que l'on voit aujourd'hui et qui ne sont en fait des boules de verre, les vraies boules de cristal utilisées autrefois, sont faites en cristal de roche. La boule de cristal n'est donc pas transparente !


On place une source de lumière derrière la boule (par exemple une bougie), on se concentre sur la boule et on observe ce qui se passe à l'intérieur. Le médium voit alors certains flashs concernant l'avenir ou répondant à une question posée.


Il est bien évident qu'il faut être voyant ou médium pour réussir à lire dans une boule de cristal...


Pour la charger de bonnes énergies, avant sa première utilisation, il paraîtrait qu'il faut la placer (pendant la période de pleine lune) à un endroit où la lumière de la lune peut passer à travers en éclairant un diamant bleu durant 3 nuits consécutives au minimum....


LE YI KING :

C'est un manuel chinois : le livre des mutations (ou des transformations). A l'origine, il donnait des réponses simples, telles que oui et non.

Plus tard, on a créé un 3ème symbole, les trigrammes, qui mutent et évoluent.

Il est aujourd'hui composé de trigrammes de base, trigrammes nucléaires et traits maîtres.


Sa création date de l'époque des Zhou, soit 1027 à 256 avant Jésus Christ. Une première traduction est éditée en latin au début du XIXè siècle. A la fin de ce siècle, des traductions plus compréhensibles sont faites en Angleterre, en France et en Belgique.


LES PIERRES ET LES CRISTAUX :

Llithomancie, c'est la pratique de la divination avec des pierres ou des cristaux.Le mot provient du grec "lithos" qui signifie pierre et "mancie" qui veut dire faculté de prédire ou d'interpréter.


Chaque pierre a sa propre vibration et cette vibration peut agir sur nos dons de voyance. Par contre, il faut purifier les pierres après chaque utilisation pour éviter qu'elles accumulent des énergies incompatibles avec les vôtres.


Pour cette pratique, on utilise 12 pierres (ou cristaux) différentes : l'améthyste, le quartz fumé, la pierre de lune, le jaspe, la calcite, le quartz rose, l'angélite, le lapis lazuli, la sodalite, l'amétrine, l'agate et l'ambre...



LE MARC DE CAFÉ :

La divination à l'aide du marc de café s'appelle la cafédomancie. On utilise les dépôts de café laissés au fond d'une tasse, selon les formes, symboles et emplacement.

Ses origines seraient persanes. Elle était pratiquée dans les harems en Egypte et en Turquie.


Il suffit de préparer un café dit à la turque, c'est à dire en gardant le marc de café dans la tasse (une tasse blanche). En buvant le café, il faut penser fortement à une question ou un sujet précis. Lorsque le café est bu, on place la soucoupe (blanche) sur la tasse et on retourne le tout. Il faut ensuite attendre quelques minutes pour que tout le marc de café descende dans la soucoupe. On peut alors interpréter les formes, dessins et symboles pour effectuer les prédictions.


LA CHIROMANCIE :

C'est l'art d'interpréter non seulement les lignes de la main, mais aussi la paume, la forme des doigts, etc. , soit toute la main.

Il y a 3 lignes principales dans la main qui sont la ligne de cœur, la ligne de tête et la ligne de vie.


Les lignes des 2 mains sont différentes pour une même personne. Il est donc conseillé d'interpréter les 2 mains.

Pour un droitier, la main gauche informe sur son caractère et sa personnalité, tendis que la main droite indique la façon dont cette personne a su s'adapter aux circonstances de la vie.

Pour un gaucher, c'est le contraire.



LES ŒUFS :

La voyance avec des oeufs s'appelle l'oomancie ou ovomancie. Elle daterait de l'Antiquité.

La méthode utilisée ressemble à celle de la cafédomancie : on verse un blanc d’œuf dans un verre (certains médiums utilisent l’œuf entier), puis on y ajoute une pincée de sel en pensant fortement à la question que l'on veut poser ou au thème que l'on veut aborder. Il faut attendre le lendemain pour interpréter les formes, symboles, etc, comme avec le marc de café.


LE PLOMB :

La voyance avec le plomb est appelée molybdomancie.

Ce mode de divination date d'avant la période de l'Egypte antique. A cette époque, elle était utilisée par les prêtres hébraïques. Il était également très utilisé au Moyen-Âge.


L'utilisation du plomb aurait des vertus thérapeutiques, car il permet de libérer et de purifier l'aura. Il a également également une énergie protectrice. Il veille sur nous.


Le mot molybdomancie vient du grec " molubdos" qui signifie plomb et "manteia" qui veut dire divination.


Cette méthode consiste à faire fondre du plomb jusqu'à le rendre liquide, puis le verser dans de l'eau à température ambiante. Il se solidifie alors dans l'eau et l'on interprétera ensuite les formes et symboles qui se seront formés.


Cette pratique nécessite de prendre des précautions contre les brûlures éventuelles, ainsi que contre la toxicité de ce métal...



LES OIGNONS :

Ce type de voyance s'appelle la crommyomancie. Cette technique nous vient des pays germaniques.C'est une pratique qui était autrefois très répandue au Nord de l'Allemagne. Elle était souvent utilisée pour répondre à des questions d'ordre sentimental.

L'inconvénient de cette méthode, c'est qu'il faut attendre plusieurs semaines, voire plusieurs mois pour obtenir une réponse à la question posée.


- En pratique, il suffit d'inscrire le nom de plusieurs prétendants sur des oignons. Le premier oignon à germer était le prénom du futur mari.


- On écrit oui sur un oignon et non sur l'autre, puis on leur pose une question dont la réponse sera oui ou non. On les range ensemble : le premier à germer donnera la réponse.


-Pour un autre sujet, on pose l'oignon dans l'eau à la moitié de sa hauteur en se concentrant fortement sur le sujet ou la question. Il faut renouveler l'eau chaque vendredi. Si l'oignon bourgeonne ou commence à germer, le résultat sera positif. Mais s'il pourrit, ce sera un mauvais présage.



LES POMMES :

Cette technique de divination s'appelle la mélomancie. Le mot vient du grec "melopepon" ou "mêlon", ainsi que du latin "pomum" qui signifie "fruit d'un arbre, fruit à pépins ou à noyau".


On utilisait cette méthode de divination dans la Grèce Antique pour savoir si l'on était aimé(e).

- Il suffisait pour cela de manger une pomme en pensant fortement à une personne, puis prendre un pépin de cette pomme. Il faut ensuite essayer de faire sauter en l'air le pépin entre les 2 ou 3 premiers doigts de la main droite. Si vous y parvenez, c'est que vous êtes aimé(e).



- Si une jeune fille épluche une pomme sans briser la pelure, elle se mariera dans l'année.


- On fait tourner la pelure au-dessus de la tête : On compte le nombre de tours avant qu'elle se casse et on aura le nombre d'années à attendre avant le mariage.


- On prend un pépin de pomme et on le dépose sur le front avec de la salive ; s'il reste collé sur le front pendant au moins une minute, la personne aimée sera fidèle.


- On coupe une pomme en 2 et l'on compte le nombre de pépins . si c'est un nombre pair, le mariage sera proche. Si le nombre est impair, la femme restera célibataire. Si un pépin est coupé, la relation sera houleuse et s'il y en a 2 de coupés, cela annonce un possible veuvage.


L'HUILE D'OLIVE :

Cette méthode de divination est originaire de la Grèce . L'objectif est de connaître la nature du mal qui affecte une personne.


En versant quelques gouttes d'huile d'olive dans une assiette creuse remplie d'eau à 3 reprises et en prononçant une phrase magique de manière inaudible, tout en pensant fortement à la personne pour laquelle on pratique la divination, on interprète les formes et les symboles qui apparaissent... Si les gouttes d'huile flottent à la surface de l'eau de manière dispersée, il s'agit d'énergies négatives... Il faut ensuite verser le liquide (eau + huile) dans un pot de fleurs pour soulager la personne, mais jamais dans un évier ou dans les toilettes. Le médium ne peut pratiquer le rite pour lui-même.



LES TÂCHES D'ENCRE :

Cette méthode divinatoire qui consiste à interpréter des taches d'encre sur une feuille de papier s'appelle l'encromancie.


Pour pratiquer cette méthode, il faut commencer par inscrire le prénom de la personne qui consulte sur une feuille blanche, ainsi que la question posée.

Il faut ensuite retourner la feuille et y projeter plusieurs taches d'encre (3 7 ou 13).

Plier ensuite la feuille en 4, en appuyant légèrement sur le papier. La première pliure doit être faite dans le sens vertical et la seconde dans le sens horizontal.

Après quelques minutes, il suffit de déplier la feuille et d'interpréter la ou les figures qui apparaissent dans les taches pour obtenir une réponse.



LA CIRE DES BOUGIES :

Cette méthode s'appelle la Keromancie ou Ceromancie.

Elle se pratique un peu comme la molybdomancie, mais quelques règles sont à respecter :

< Utiliser une bougie de couleur vive, grande et épaisse ;

< Faire brûler la bougie au minimum pendant une heure avant de pratiquer la divination, afin d'avoir accumulé suffisamment de cire fondue ; Mais on peut aussi faire fondre la bougie au bain-marie pour que ce soit plus rapide ;

< Choisir un bol en verre, porcelaine ou métal dans lequel verser la cire. Sa couleur devra contraster avec celle de la bougie pour pouvoir bien distinguer la cire.


Une fois que toutes ces conditions seront remplies, avant de commencer la divination,

< baisser la lumière et éclairer la pièce avec quelques bougies.

< S'asseoir et se préparer mentalement à la concentration, éventuellement avec une petite méditation ou en écoutant une musique zen.

< Remplir le bol d'eau très froide ou glacée ;

< Poser une question soit à voix haute, soit mentalement ;

< Verser la cire au centre du bol, tout en continuant à se concentrer sur la question ;

Il suffit ensuite d'interpréter les morceaux de cire tombés dans l'eau, comme on le ferait avec le plomb.


LA FLAMME D'UNE BOUGIE :

Cette méthode de divination s'appelle la Lychnomancie. C'est une méthode divinatoire très ancienne. Le mot vient du latin "Lychmus", qui signifie lumière.

Avec cette méthode, on interprète l'aspect de la flamme, sa couleur et son mouvement.

Il faut, pour cette pratique, utiliser une grosse bougie (la flamme sera plus stable) en véritable cire d'abeille et la destiner uniquement à cet usage.

< Veiller à ce qu'il n'y ait pas de courant d'air, afin d'éviter de fausser l'interprétation et éteindre la lumière (fermer les volets et tirer les rideaux si la pratique se fait dans la journée).

< Enduire la bougie (de haut en bas) d'huile d'olive ou d'amande douce.

< Allumer la bougie avec une allumettes, jamais avec un briquet ou autre ustensile.

< Choisir la couleur de la bougie correspondant au sujet de la question : ( par exemple rose pour l'amour et le sentimental, vert pour les finances, orange pour la prospérité...).



LES OSSELETS :

Cette méthode de divination se nomme l'Astragalomancie, car elle se pratique avec l'astragale (os tarsien situé près du talon) de mouton ou de chèvre. Il en faut 4. C'est la méthode de voyance la plus ancienne. Son origine date de la préhistoire. On en retrouve les traces dans l'Egypte antique, soit environ 2000 ans avant Jésus Christ. Les faces des osselets portaient alors les 4 noms suivants : le Mordant, l'Ennemi, les Lacédémoniens et l'Heureux.



LES ASTRES :

La divination par les astres se nomme l'astrologie. On considère qu'il y a 12 signes astrologiques, correspondant chacun à 1 mois de l'année.

> Bélier (du 21 Mars au 20 Avril)

> Taureau ( du 21 Avril au 21 Mai)

> Gémeaux ( du 22 Mai au 21 Juin)

> Cancer (du 22 juin au 22 Juillet)

> Lion (du 23 Juillet au 22 Août)

> Vierge (du 23 Août au 22 Septembre)

> Balance (du 23 Septembre au 22 Octobre)

> Scorpion ( du 23 Octobre au 22 Novembre)

> Sagittaire (du 23 Novembre au 21 Décembre)

> Capricorne ( du 22 Décembre au 20 Janvier)

> Verseau (du 21 Janvier au 18 Février)

> Poisson (du 19 Février au 20 Mars)



LA NUMÉROLOGIE :

C'est l'étude et l'interprétation des chiffres clés de notre existence, tels que la date de naissance, les lettres du nom et du prénom, etc.

Le terme "numérologie" signifie la science des nombres symboliques.

Cette technique existe depuis la Grèce antique.


Dans cette méthode, on considère que chaque chiffre est un symbole et a une signification particulière. en additionnant tous les chiffres de la date de naissance, par exemple, on obtiens un chiffre qu'on appelle chemin de vie. C'est le nombre le plus important en numérologie.


La somme des lettres du prénom indique le nombre de personnalité ; la somme des lettres du nom de famille représente le nombre héréditaire... Chaque lettre correspond à un chiffre : A , J et S = 1, B, K et T = 2, C, L et U = 3, D, M et V = 4, E, N et W = 5, F, O et X = 6, G, P et Y = 7, H, Q et Z = 8, I et R = 9.


On considère les nombres pairs féminins et les nombres impairs masculins. On utilise les chiffres de 1 à 9, ainsi que les nombres 11 et 22. Le 0 n'est pas pris en compte dans la numérologie. Néanmoins, lorsqu'il se trouve dans une date de naissance, il indique la lune et ses caractéristiques, principalement l'intuition et la sensibilité.


 


Il existe de nombreuses autres méthodes de pratiquer la voyance. Il est impossible de tout détailler dans cet article.


D'autres outils, tels que les végétaux, l'alimentation, ou certaines parties du corps humains sont utilisés, dont certains peuvent sembler farfelus. En voici quelques exemples : La rumpologie (voir l'avenir dans le sillon inter-fessier), l'onychomancie (les ongles), la Chasmimancie (les baîllements), la ménomancie (les menstrues : étude le jour de commencement des règles et son numéro dans le mois en utilisant la numérologie), la Scatomancie (les matières fécales), l'aspergomancie (les asperges), la pissomancie (le jet de pois secs), l'achilléomancie ( le jet de braches), aleuromancie (la farine), crithomancie (la farine d'orge), aphitomancie (le pain d'orge), bléomancie (le blé), botanomancie (les fleurs ou les feuilles), daphnomancie (le laurier), dendromancie (les arbres), oénomancien (le vin), sycomancie (divination par l'écriture de questions sur les feuilles de figuiers), etc.


En fait, chaque praticien peut utiliser n'importe quel support et créer ensuite sa propre méthode avec ce même support pour pratiquer la divination. En effet, le support n'est que le déclencheur, le bouton qui sert à allumer la lumière... Il n'y a que le résultat qui compte !


 

Retrouvez les articles que je recommande !












 

*EN LIRE PLUS

Vous pouvez en savoir plus, dans les différents articles de cette catégorie voyance sur ce même blog en cliquant sur les liens ci dessous :



Profitez de mes services en ésotérisme :


23 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page